Envisager plus d’efficacité, de productivité et de qualité, est naturel pour une entreprise. C’est donc ce qui pousse bon nombre d’entre elles vers la méthodologie agile. Une question également de cohérence avec la croissance ultrarapide du mode projet et les grands changements que cela impose.

Si la méthodologie agile est en passe de devenir incontournable en gestion de projet, il faut en comprendre les arguments principaux. Il faut déjà concevoir que les résultats en termes de performance sont évidents, avec une performance multipliée par 3 pour les entreprises (et organismes) qui l’utilisent. Pour cela, des collaborateurs qui deviennent vraiment acteurs, une amélioration continue des process, ainsi qu’une recherche d’innovation dans les projets.

Une question de bien-être au travail ?

La méthode agile rejoint un centre d’intérêt majeur en entreprise de cette dernière décennie : le bien-être des collaborateurs. À ce titre, cette méthode de gestion de projet met au cœur du process, l’humain, par le biais de l’équipe et donc des collaborateurs. Pas ou peu de hiérarchie, une auto-gestion privilégiée, une place pour chacun et beaucoup de communication, cela constitue les fondations de l’agile.

De plus, on va s’atteler, souvent à grand renfort de digitalisation et d’outils collaboratifs, à gommer les tensions, à limiter les tâches parasites et on va privilégier un management mélioratif.
On opte également pour une adaptation au changement avec la méthodologie agile, en favorisant la réflexion, l’innovation et en diminuant les contraintes habituelles du changement, ici souvent opéré par l’équipe projet elle-même.

Une équipe soudée, le cœur de la méthodologie agile

Une méthodologie qui laisse place a l’adaptation ?

Les changements sont fréquents en agile, notamment avec une communication permanente avec le donneur d’ordre et l’équipe est ainsi poussée vers une meilleure compréhension fonctionnelle. Une approche qui, en s’appuyant sur des feedbacks réguliers, permet d’aller vers un projet plus cohérent au final avec les attentes. Cela génère ainsi moins de frustration.

La construction itérative, via les sprints, de la méthodologie agile conduit l’équipe à prendre des décisions régulières pour adapter le projet (à contrario des méthodes classiques), à rapidement réorienter et à gagner en communication et en valeur. Dans cette approche de gestion de projet, on fait du pas à pas, en équipe et pour la plus grande satisfaction du « client » (l’utilisateur fonctionnel final).

Méthodologie Agile, des itérations pour plus d’adaptation

Essayez Bubble Plan

Un bénéfice en termes de qualité et de satisfaction ?

La compréhension progressive des besoins du client et le recadrage permanent lors des sprints vont vers une réalisation au plus près des attentes fonctionnelles. La méthodologie agile amène à lever les contraintes, doutes, incompréhensions et le jalonnement lors du processus agile anticipe les obstacles et pousse à la résolution. Un tout qui mène favorablement à plus de qualité sur les livrables projets.

Cela va de pair avec la satisfaction client, puisque cette méthode, sous l’impulsion du product owner, permet de répondre pleinement aux objectifs fixés par le Métier. Cette implication du Métier dans l’approche projet assure une plus grande satisfaction finale.

Les bénéfices de la méthodologie agile

La méthodologie agile, une question de cohésion ?

Si cela rejoint peut-être également la notion de bien-être au travail, l’approche agile favorise, en effet, la communication entre toutes les parties et notamment au sein de l’équipe. De nombreux points sont prévus à cet effet et l’évolution par sprint oblige l’ensemble des acteurs à interagir, comprendre, partager et résoudre.

La circulation de l’information est primordiale et « l’égalité » dans l’équipe est de mise. Cela conduit à plus d’écoute, d’entraide, de liens et donc crée naturellement une meilleure cohésion avec un projet sous méthodologie agile. La cohésion et la considération de chacun participent à une plus grande implication et plus de productivité. Comme quoi confiance et autonomie, qui sont deux valeurs importantes en agilité, ne sont pas toujours vaines.

Dans la méthodologie agile et pour répondre à ce « pourquoi choisir une telle méthode », plutôt qu’une autre, nous pourrions aussi aborder d’autres critères, comme la meilleure compréhension fonctionnelle et le niveau de compétences techniques supérieur. Le raccourcissement des délais liés au projet pourrait également être abordé, puisque le mode par itération/correction progressif fait gagner un temps considérable pur un rendu plus cohérent avec l’attente finale.

Crédit photos : Designed by Freepik