Il est toujours utile dans un nouvel environnement, sur une nouvelle thématique ou pour une nouvelle approche de bien comprendre et connaître le champ lexical pour ne pas être perdu dans le cadre de discussions, échanges et autres analyses. En ce sens, vous trouverez ci-dessous un petit glossaire, pense-bête, avec des définitions simples des principaux termes utilisés en méthode Scrum.

Qu’est-ce qu’un product owner ?

Il est le représentant des utilisateurs et de leurs intérêts fonctionnels dans le projet.
C’est le responsable de la production sous Scrum et de la tenue du backlog produit (carnet de route du produit).

Le product owner, rôle central de la méthode Scrum

Qu’est-ce qu’un scrum master ?

C’est le coach de l’équipe de « développement » et du product owner. Garant du respect du cadre, il est le facilitateur de la team. Il s’applique sur tout ce qui n’est pas technique dans le projet.

Scrum master, avec le product owner et l'équipe de développement

Le backlog produit, c’est quoi ?

Défini par le product owner, ce document liste les besoins fonctionnels du projet, de manière priorisée. Fonctions, options, exigences, points d’amélioration et correctifs pouvant être apportés peuvent aussi s’y trouver, dans un document qui se veut dynamique tout au long du projet, même si en priorité au démarrage. La hiérarchisation est un critère absolu de cette liste.

Si on parlait d’un sprint ?

Il s’agit de l’itération cyclique phare de la méthode Scrum. En général, quelques semaines, 1 mois max, permettant de développer les sujets validés dans le backlog. Le sprint backlog est à ce titre le document listant les fonctions prévues au sprint.

Le processus Scrum, autour du Sprint

Qu’est-ce que le daily scrum meeting ?

Un standup meeting quotidien de 15 min environ pour faire l’état des lieux et d’avancement du sprint en cours. Les évolutions en un jour, les obstacles rencontrés, les choses prévues ce jour : tout y est.

Dod, de quoi parle-t-on ?

Information moins connue, la définition du fini (DOD : definition of done) détaille les conditions obligatoires ou qualités pour considérer une fonctionnalité livrable.

Conditions de définition du fini

C’est quoi un Framework ?

Ce terme, pas spécifique à la méthode Scrum, définit en fait le cadre process d’application, de la méthode choisie en l’occurrence dans ce cas. Il s’agit donc de l’approche à appliquer pour faire vraiment du Scrum.

Le cadre de la méthode Scrum

Essayez Bubble Plan

Qu’est-ce qu’une release ?

Il s’agit de la nouvelle version du produit, présentée aux utilisateurs, suite aux divers sprints effectués. On pourrait ainsi la qualifier d’opus ou d’itération.

Que savoir de la revue de sprint ?

La sprint review est une réunion de travail servant à présenter les fonctionnalités terminées et abouties lors du dernier sprint pour avoir les retours et organiser les prochaines échéances.
À ne pas confondre avec celle de planification, qui vise à déterminer les éléments du product bcaklog à développer lors du sprint à venir.

User story, de quoi parle-t-on ?

La « user story » définit le besoin fonctionnel exprimé par l’utilisateur final (ou le client) et traduit, mis en lumière par le product owner. Elle doit être précise et déterminer le pour qui, le quoi et le pourquoi de la fonctionnalité scrum en cours.

Une user story, besoin fonctionnel porté par le product owner

À voir aussi

Les grands principes de la méthode agile Scrum pour tout comprendre ici.

Pour mieux cerner les rôles différents d’une équipe en mode Scrum, toutes les bases sont disponibles sur cet article.

Crédit photos : Designed by Freepik