Le Kanban est l’une des méthodes de gestion de projet agile les plus répandues, et sans doute parmi les plus simples. Mais au milieu de tous les outils existants, des foules de méthodes et alternatives de conduite de projet : pour quoi partir avec la méthode Kanban ? Quelle utilité réelle ? Quels cas d’usage sont plus adaptés ?

Les 6 pratiques de la méthode Kanban

On peut tout d’abord faire un premier focus sur les pratiques au cœur de cette méthodologie. Elles sont au nombre de 6 et si elles ne sont pas obligatoires, elles donnent un premier aperçu du « pour quoi », du rôle tenu par le Kanban.

Visualisation

On identifie le flux de travail, les tâches attribuées via les étiquettes et on peut facilement savoir qu’est ce qui est à faire par l’équipe et comment le faire

Limitation du temps de travail

En cadrant un maximum pour chaque activité, on impose un flux tiré où les tâches sont réalisées à la demande, mais sans accumulation possible

Mesure du workflow

On peut conduire le projet le long du flux de travail quelles que soient la priorité, la nature ou la contrainte temporelle de l’étiquette

Explication des règles Kanban

On s’applique à faire comprendre et intégrer les règles d’application pour l’équipe, avec le flux, les limites ou les règles de transition

Implémentation des feedbacks

Il est important de faire des boucles de contrôle dans une démarche d’optimisation du processus. L’équipe peut ainsi faire remonter, partager et s’adapter, pendant les réunions de jalonnement

Collaboration mélorative

En cas de blocage, la méthode Kanban oblige à améliorer ensemble le process, par l’expérience et les itérations. Il reste une place pour l’erreur et la progression dans ce modèle

Essayez Bubble Plan

Une méthode, des usages ?

La méthode Kanban promeut le système du flux dit tiré, qui vise à commencer uniquement des éléments que l’on sera en capacité de terminer. Cela évite l’accumulation des tâches, les collusions et les points de blocage du projet. Le classement visuel du projet sous tableau Kanban est en effet très utile pour suivre l’avancement, s’assurer de la disponibilité et de la faisabilité.
Cette méthode permet de rapidement voir ce qui entre et sort et ainsi de voir d’éventuels déséquilibres. C’est encore plus vrai quand vous utilisez une variante enrichie, avec un process finement découpé comme ici.

La méthodologie Kanban est très évolutive et peut ainsi servir dans de multiples cas d’usage ; même si elle est moins à l’aise sur de la gestion de projet pure et notamment complexe. Le focus est en effet réalisé sur le quoi et le qui.
Les autres aspects sont un peu secondaires, voire inexistants (charge de travail, logique budgétaire, Gantt et dépendances, …).
On va ainsi pouvoir facilement regrouper l’utilisation en 3 grandes catégories :

- le Kanban de production
Le plus simple et répandu des modes Kanban, avec 3 colonnes liées à l’état de réalisation et des étiquettes (cartes) intégrant nature de la tâche, deadline et responsable. Quand une tâche est faite, on glisse la carte vers la colonne « Réalisé », libérant une place dans l’ « En cours » (par exemple).
- le e-Kanban
moins une catégorie d’usage qu’une façon d’appréhender la méthode Kanban. Il s’agit en effet d’utiliser le Kanban dans une version numérique pour gagner en flexibilité, partage et efficacité. N’oublions pas que bon nombre de tableaux Kanban sont encore réalisés de manière physique, et non digitale.
- et le Kanban dit de mouvement
On est là plutôt dans un fonctionnement par lot, incluant les étapes de réalisation où une étape est conditionnée par la réalisation obligatoire du lot pour passer à la suivante. Il me faut 10 pièces de tel produit pour passer à l’étape suivante, je devrai donc attendre d’atteindre le quota du lot.

Illustration des usages du Kanban

On peut bien entendu décliner à l’infini quasiment et choisir d’utiliser la méthode Kanban pour des usages professionnels (ou non) de tout ordre.

En savoir plus

Pour tout comprendre de la méthode Kanban, origines, atouts et genèse.

Quels outils et logiciels pour bien mettre en place une méthode Kanban ?

Crédit photos : Designed by Freepik