3 erreurs en gestion de projet pouvant faire échouer vos projets

128
vues

La gestion de projet est un domaine assez complexe cest bien connu, par conséquent, il est normal de se tromper et de tomber dans certains pièges. Cela, peu importe le degré d’expérience, un chef de projet n’est jamais à l’abri de faire des erreurs.

Commettre des erreurs n’est pas ce qu’il y a de plus grave généralement. L’important étant de savoir quelles sont les erreurs commises, pour apprendre de celles-ci et les corriger. En comprenant cela, vos projets seront ainsi mieux gérés et leur réussite sera maximisée.

De la négligence de certaines phases, à l’utilisation excessive d’outils… découvrez dans cet article, 3 erreurs souvent commises en gestion de projet.

personnes dans un bureau tableau blanc plan

1. NÉGLIGER LA RÉALISATION D’UN PLAN PROJET POUR LES LISTES DE TÂCHES

Crucial en gestion de projet, le plan projet se retrouve remplacé par la liste de tâches. Pourtant, les deux n’ont pas les mêmes objectifs, et le plan projet fait partie des étapes importantes d’un projet.

Il est ainsi important de bien faire la différence entre ces deux-là. Établir un plan projet vous permet de cadrer l’ensemble de votre projet et d’avoir une vue d’ensemble, et c’est la première étape.

Définir les bases du projet à l’aide du plan projet, est la première chose à faire avant de se lancer dans la simple énumération de tâches à faire. Au risque de perdre un temps fou sur des tâches secondaires, et retarder le projet.

Cette première étape vous permet de tracer les lignes directrices de votre projet. Pendant laquelle vous classer les actions intelligemment selon leur ordre d’importance, leurs interdépendances, les ressources qu’elles nécessitent et leurs échéances.

Pour vous aider, différentes méthodes vous permettent de visualiser votre plan projet, selon vos besoins. Sous la forme des diagrammes de Gantt, fonctionnalité que vous retrouvez sur notre outil de gestion de projet Bubble Plan. Ou encore les tableaux Kanban, Scrum… Libre à vous de faire votre choix !

post it équipe

2. FAIRE L’IMPASSE SUR LE PLAN DE GESTION DES RISQUES DE SON PROJET

En gestion de projet, nous ne sommes jamais à l’abri de faire face à des événements imprévus. Des risques qui pourraient bien faire échouer votre projet, c’est donc pourquoi il est indispensable d’établir une gestion des risques.

C’est une étape encore trop négligée dans les entreprises et qui peut remettre en question la réussite de nombreux projets. C’est une des causes majeures qui, mène à l’échec un bon nombre de projets.

Il faut ainsi intégrer la gestion des risques dans le plan de votre projet, et non pas négliger son importance. Car en plus d’augmenter le risque d’échec, une mauvaise prise en compte de cette étape peut avoir une incidence directe sur le budget total de votre projet.

À présent, vous vous demandez sûrement comment mettre en place un plan de gestion des risques ? Pour cela, il faut commencer par identifier et évaluer, en amont, tous les risques possibles pouvant survenir. Ainsi que leur gravité, leur impact (souvent financier) sur le projet, s’ils venaient à apparaître au cours de celui-ci. Enfin, trouver des solutions à ces risques selon leur importance, au cas où ils surviendraient.

Pas de panique, ce n’est pas une étape qui doit être faite seulement par le chef de projet seul. C’est tout un travail d’équipe d’établir un plan de gestion des risques !

3. UTILISER TROP D’OUTILS COLLABORATIFS

Une dernière erreur souvent commise et qui a donc une certaine incidence sur votre projet. Un sujet d’ailleurs déjà évoqué sur note blog, dans cet article.

Le fait de multiplier l’usage d’outils collaboratifs peut vous faire perdre du temps, et donc en productivité. En plus de vous rajouter une charge de travail, puisque tous les outils ne se ressemblent pas, et il faut un certain temps pour se familiariser avec leur environnement.

Mais pas que ! Car à force d’avoir trop d’outils, vous ne savez plus où aller chercher les informations, et bonjour les incompréhensions. Mieux vaut tout centraliser dans un outil principal, pour gagner en productivité et faire des économies (multiplier les outils fait vite monter l’addition…).

Alors, au lieu de vous éparpiller à droite et à gauche avec un tas d’outils, optez pour un outil de gestion de projet complet. Le plus important étant de choisir le ou les bons outils qui vous aideront à réussir vos projets.

Puis, si une fonctionnalité n’est pas présente dans votre outil de pilotage de projet, vous pouvez toujours la compléter avec un outil spécifique. Ainsi, vous ne naviguerez plus entre les outils et à vous les projets réussis !

 

E

n remédiant à ces erreurs, certaines plus importantes que d’autres, vous aurez plus de probabilités de réussir vos prochains projets ! Cependant, il n’y a pas que ces 3 erreurs à prendre en compte.

En effet, on retrouve aussi souvent, les problèmes de communication entre équipe, une définition confuse et imprécise des objectifs. Ou bien le simple fait de changer d’objectifs en cours de route.

Heureusement qu’il existe aujourd’hui des solutions, pour vous aider tout au long du processus de vos projets. Des outils de gestion de projet, comme Bubble Plan, grâce auxquels vous pouvez dire au revoir à ces erreurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom