Comparatif d’outils de gestion de projet : Monday VS Bubble Plan

224
vues
comparatif Monday vs Bubble Plan

C

‘est le 2e épisode de notre nouvelle série sur les outils de gestion de projet du moment, avec ce comparatif de Bubble Plan, aux principaux leaders du marché.

Aujourd’hui, c’est le tour de Monday.com, le logiciel israélien qu’il n’est plus vraiment utile de présenter… Tout le monde connait ou a déjà à minima vu une publicité. Il fait partie avec Asana, des logiciels les plus actifs. En matière de publicité, notamment sociale et en matière de présence tous azimuts.

Alors pour vous aider à guider votre choix sur un outil, je vous remmène à la découverte de cette solution à l’approche un peu particulière ; et je vous donne mon avis !

interface outil Monday

MONDAY, UNE APPROCHE PERSONNALISABLE

Alors pour tout dire, franchement, Monday est vraiment très fort et propose une interface toute aussi sympa, qu’intuitive ou innovante. Une grosse machine pour un outil très bien loti en termes de fonctionnalités et d’évolutivité. Par contre, attention, qui dit leader, dit aussi service client à bien regarder.

Avec ses millions d’utilisateurs, vous risquez en effet d’être une goutte d’eau et il ne faudra pas vous attendre à un suivi sur mesure et des conseils personnalisés. Le service client est, certes, bien noté et réactif. Mais il ne faudra quand même pas poser de questions qui sortent de la grille de lecture des équipes ; pour une hotline qui répond de manière robotisée à la plupart des questions simples…
Et qui est vite débordée quand vous posez des questions bien plus spécifiques.

D’un côté, vous aurez donc un outil « familial » comme Bubble Plan et de l’autre côté une star, qui brille, mais à toutes les caractéristiques (/inconvénients) du vrai SaaS.
Le point Support client et empathie irait donc plutôt à Bubble Plan.

Ce qui est intéressant à relever chez Monday, c’est premièrement son approche générale qui est très « personnalisable » ; avec de nombreuses fonctionnalités de conception faites pour cela ou encore des dizaines de connexions à d’autres services.

Avec Monday, il est nécessaire de savoir quand même où l’on va ! Certes, il est très simple dans son utilisation et dans sa représentation des problématiques…
Mais il nécessite, du fait de son système à constituer et personnaliser les projets, de savoir en amont comment vous voulez articuler le suivi de votre projet et bien entendu, sa lisibilité.

Vous disposez avec cet outil leader de nombreuses options à personnaliser pour insérer toutes sortes de choses. Vous pouvez ainsi ajouter facilement :
– de nouvelles colonnes,
– de nouveaux modes, notamment à la version Tableur de l’outil (vue d’entrée de Monday).

Un vrai plus de l’outil israélien, si tant est que vous sachiez vous organiser par vous-même. Pour le logiciel challenger français, les personnalisations passeront forcément par une offre commerciale adaptée.

Pas vraiment guidé donc au démarrage ; et pire, il vous faudra savoir exactement comment vous souhaitez structurer vos informations et comment vous souhaitez les classer.

Là où Bubble Plan offre de la souplesse dans un cadre minimal ; Monday laisse le champ des possibles ouvert, avec tous les risques que cela représente. Et la difficulté parfois de se projeter concrètement. Un point à mon sens acquis à notre outil de gestion de projet pour tous ceux qui ont besoin d’être soutenu et guidé.

LA SIMPLICITÉ EST UN ATOUT COMMUN AUX DEUX CHALLENGERS

Malgré ce côté personnalisable et le besoin de bien mesurer vos process, Monday reste indéniablement un outil à toujours observer ; quand on veut choisir un assistant simple pour la conduite de projets et le suivi opérationnel des échéances.

Un autre gros point fort de Monday (mais cela ne veut pas dire que Bubble Plan n’en a pas), ce sont ses nombreuses vues différentes. Plus intuitives que nos tableaux de bord, ces vues (Kanban, Reporting, Gantt, …) permettent de regarder vos projets sous un angle précis, en un seul clic.

Il est très facile en partant de là, de naviguer, d’analyser les informations et de voir les différents aspects de son projet (même si encore une fois, il faudra avoir très bien posé les bases en amont.

Par contre, cette entrée en matière sous forme d’un tableau à aménager soi-même pourrait perturber plus d’un novice en gestion de projet.

Ce comparatif des outils de gestion de projet, nouvelle formule, vient également conforter Monday, sur sa synergie avec d’autres outils et entreprises. Un niveau tentaculaire de connexions possibles vous est proposé. Une centaine au moins d’outils est disponible pour des interconnexions facilitées… Mais sont-elles vraiment toutes utiles et si conformes à votre souhait de process ? Rien n’est moins sûr.

On notera également que Monday jouit d’une fonctionnalité spéciale d’automation, qui permet d’optimiser certaines petites tâches régulières et à moindre valeur ajoutée.
– Envoi de mails automatiques,
– alertes diversifiées,
– validation de tâches…

Autant d’actions du quotidien qui pourront être automatiquement programmées ; pour un gain de temps considérable.

Bubble Plan reste fidèle à lui-même avec une modélisation claire des besoins autour de plannings projets, et un accompagnement permanent et humain.

Dernier point à regarder, mais Monday a déjà pas mal d’avance pour ceux et celles qui ne recherchent pas un outil de gestion de projet ; mais plus un outil permettant de modéliser graphiquement des activités, de faire du collaboratif, du suivi de tâches ou d’équipe.

Côté prix (le nerf de la guerre  ), on est sensiblement sur la même gamme de Bubble Plan ; mais avec une première version payante extrêmement limitée en options. La plupart des avantages cités ci-dessus débutant à près de 10€/mois/utilisateur.

Vous l’aurez compris à cette lecture, Monday semble cocher de nombreuses cases et aller beaucoup plus loin que notre outil de gestion de projet maison.
Je trouve toutefois qu’il reste très intéressant à surveiller et à tester ; notamment si vous cherchez un outil qui vous guide un peu et qui dispose d’une grosse marge de progression.

Pareil, si la planification est un mode d’entrée pour vous sur votre gestion de projets, il conviendra d’oublier un peu Monday ; car au jeu du démarrage sans structure et réflexion amont, il est loin de vous simplifier la vie.

Tous les deux sont des outils pour lesquels le management visuel est crucial. Et leur approche doit ainsi parfaitement montrer les problématiques. On regrettera sans doute pour l’outil collaboratif israélien une capacité de personnalisation et des modèles en pagaille. Ce qui risque de réduire la capacité d’adoption et de déploiement de process plus complexes. Certains points semblant des forces étant parfois des freins à la compréhension totale et rapide du fonctionnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom