Les étapes pour optimiser sa gestion de projet

1034
vues
Rate this post

Un projet se définit comme suit : il a un début et une fin, il se prépare en avance, il est composé de différentes étapes, et il aboutit à un résultat. Une méthodologie de projet permettra de s’acquitter de la façon la plus optimale possible de la réalisation d’un projet.

Pour mener à bien à un projet, il faut passer par la mise en place d’une méthodologie de travail. Un projet va pouvoir se diviser en phases, en étapes ; les identifier, leur attribuer une durée théorique, pour ensuite les attribuer aux membres de votre équipe permettra de gagner en efficacité. Nous allons donc voir quelles sont les étapes de mise en place d’une gestion de projet optimale !

Brainstorming gestion de projet

1) SE RENSEIGNER

Avant de se lancer tête baissée dans un projet, il est nécessaire de faire au préalable un travail de veille ; on récolte un maximum d’informations pour savoir dans quoi on s’engage et répondre de la meilleure façon possible à la demande du client. Si on se rapproche de la perception de ce dernier, alors on pourra éviter de faire des erreurs ; et de perdre du temps dans des correctifs interminables.

Questionnement

Ainsi, on devra se poser les bonnes questions pour partir d’emblée dans la bonne direction :
-> pour qui travaille-t-on, avec qui, pourquoi, comment, dans quel contexte, avec quelles ressources ?

2) SE FIXER DES OBJECTIFS

Tout type de projets possède une à plusieurs finalités. La réalisation du projet permettra d’y répondre ; mais avant de le faire, il faut être en mesure de les identifier.

En somme, quels sont les objectifs à atteindre ? Le client les a-t-il bien définis, sont-ils seulement réalisables, peut-on les discuter, les améliorer ? Pour répondre à ces questions, la meilleure méthode sera d’échanger avec le client, pour mettre en commun votre vision des choses et avancer en collaboration.

3) ÉTABLIR LES FUTURS LIVRABLES

Au tout début d’un projet, on ne part que d’une idée, d’un concept, d’une demande. Pour concrétiser cette idée correctement, il est nécessaire de dialoguer avec le client pour déterminer quels sont les livrables qu’on devra lui fournir ; et lui dire ce qui sera finalement livré. De cette manière, en formalisant tout ce qui sera réalisé par notre équipe, on pourra logiquement partir sur des bases saines que l’on pourra facturer.

4) PLANIFIER LE PROJET

Maintenant qu’on sait dans quoi on va s’engager (ce qu’on attend de nous, comment on compte répondre à la demande et par quels moyens), on va pouvoir organiser la production elle-même. Cela implique, dans les grandes lignes, de :
– Définir toutes les tâches qu’on devra réaliser au cours du projet
– Etablir l’ordre dans lequel ces tâches seront effectuées, avec les relations qu’on retrouvera entre elles
– Placer ces tâches dans un planning en leur attribuant à chacune une durée théorique
– Attribuer ces tâches aux équipes et personnes compétentes

Pour mettre en place cette méthodologie, on pourra organiser un grand brainstorming ; et on pourra compiler tout ce qui en ressortira dans une Mind Map
-> par exemple en utilisant Mind Meister, un outil sur lequel nous nous sommes déjà penchés dans cet article.

5) L’ETAPE FINALE : VALIDER LA MÉTHODOLOGIE DE PROJET

Une fois votre méthodologie de projet clairement définie, il ne vous reste plus qu’à la présenter au client pour vérifier que lui et vous soyez bien en accord ; puis à la présenter à votre équipe, qui vous dira d’emblée si la façon dont vous avez organisé le projet leur convient ou non.

 

pour conclure, pour mener à bien un projet, il faut prévoir ses tenants et ses aboutissants en amont, puis en tirer une méthodologie de projet que l’on va confronter au client et à son équipe. Ensuite, on pourra la matérialiser dans une application de gestion de projet, comme peut le faire Bubble Plan !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom