Qu’est-ce que le livrable en gestion de projet ?

une fille tient un mégaphone tout à gauche, suivi d'une fille qui travaille à son bureau avec son ordinateur, d'un graçon assis sur un tas de billet qui gère la bourse et tient une cible (avec une flèche plantée dedans) et un jeune homme debout qui tient un crayon qui fait sa taille en arrière-plan il y a le mot livrable en grand
5/5 - (2 votes)

toujours prompts à vous faire découvrir de nombreuses notions autour de la gestion de projet et du management, nous nous penchons aujourd’hui sur le livrable projet.

Ce terme incontournable de la gestion de projet, souvent confondu avec d’autres termes tels que les jalons ; répond pourtant à une définition bien spécifique et joue un rôle à part entière en gestion de projet.

(Re)découvrez cette notion essentielle en gestion de projet ; quelle est son importance mais aussi les erreurs à ne pas faire durant la gestion de vos livrables.

QU’EST-CE QU’UN LIVRABLE DE PROJET ?

Un livrable de projet représente un produit ou un service donné au client. Il est le résultat concret/final de tout un processus, d’une tâche, d’une partie d’un projet ou encore de son intégralité. Il est donc possible que votre projet soit composé de plusieurs livrables.

Un livrable de projet est de manière générale tangible, mesurable et bien spécifique. Ce livrable possède une date butoir. Il est l’achèvement d’un jalon ou encore d’une échéance inscrite dans un planning projet ; que vous pouvez retranscrire de manière visuelle sur un outil de planning en ligne.

Lorsqu’une échéance ou un jalon est atteint, cela signifie que le livrable rattaché à cette échéance peut être envoyé au client. Il peut exister des dépendances entre les différents livrables. En effet, lorsque le projet se compose de nombreux jalons, il est possible qu’un livrable dépende de l’achèvement d’un autre livrable avant de pouvoir être réalisé. Vous avez la possibilité de modéliser le tout sur un logiciel de gestion de projet.

une pile de livres avec des personnages autour et une échelle qui a mené l'un d'entre eux au sommet de la pile de livres : livrable

QUELQUES EXEMPLES DE LIVRABLES PROJETS

Prenons l’exemple du projet suivant : la livraison d’un nouveau site web.

Dans le cadre de ce projet, votre client vous demandera de manière générale une livraison unique qui correspond donc à un seul livrable « résultat ». Il est possible que vous ayez à fournir un livrable intermédiaire qui correspondrait à un prototype du site web ; afin de faire valider l’aspect général du site et ses fonctionnalités.

Mais durant la réalisation du projet, vous allez être amenés vous le chef de projet et votre équipe ; à devoir répondre à des livrables dits « projets ». Ces derniers peuvent être :

  • Une charte de projet
  • Un cahier des charges
  • Une étude de faisabilité
  • Un prototype à tester
  • Un compte-rendu

Voici donc une liste non-exhaustive de livrables auxquels vous pourriez être confrontés lors de la réalisation d’un projet.

QUAND DOIT-ON DÉFINIR UN LIVRABLE DU PROJET ?

Les livrables sont à définir dans le cahier des charges. Sa fonction va être de décrire les différents livrables attendus par le client du projet.

Il est primordial de bien les définir afin d’éviter de livrer un résultat non-conforme aux attentes espérées. Sur un outil de planning en ligne, vous pouvez lier ces livrables à un jalon du projet. En les plaçant dans le temps, phase par phase et selon leur dépendance ; assurez-vous de respecter les délais et d’ainsi réussir tous vos projets.

un homme sur une fusée passe au-dessus d'un livre ouvert : livrable de projet

LIVRABLE, JALON ET TÂCHE, QUELLES DIFFÉRENCES ?

Souvent confondus, ces trois termes sont bels et bien différents mais étroitement liés.

En effet, une tâche représente une action à mener afin d’obtenir un résultat, qui est dans ce cas de figure le livrable. Le livrable projet quant à lui, constitue une étape du résultat attendu à la fin du projet. On l’associe, de manière générale, à des jalons. Les jalons eux représentent la deadline d’une tâche ou d’un livrable.

Pour résumer, la tâche est une action à réaliser. Les jalons marquent la fin d’une étape ou d’un ensemble de tâches. Et enfin, le livrable matérialise de façon concrète l’achèvement de l’étape ; et est par conséquent le résultat final.

LES ERREURS À NE SURTOUT PAS FAIRE POUR VOS LIVRABLES PROJETS

Afin de garantir la réussite de votre projet et de rendre vos livrables dans les temps, vous ne devez surtout pas commettre ces erreurs :

1. LIVRABLE IMPRÉCIS ET INCOMPLET

Il est primordial de clarifier dès le début avec le client le niveau de précision du livrable. Doit-il contenir des explications détaillées et techniques ? Ou doit-il être plutôt générique ? Établissez également un récapitulatif de l’intégralité des livrables du projet. Vous pouvez les lister et les organiser en vous inspirant de méthodes de gestion de projet.

Pour partir sur de bonnes bases, reportez-vous au cahier des charges établi avec le client au préalable. Car, le niveau de précision et le nombre de livrable influencent grandement la planification et la charge de travail. Que ce soit celles de vos équipes ou les vôtres.

2. LE MANQUE DE SUIVI DE VOS LIVRABLES

Comme nous vous l’avons souvent répété, un projet est en perpétuelle évolution. Ces évolutions possibles concernent tout autant les livrables.

Pour cela, il est très important de mettre en place dès le démarrage du projet, un système de classement et de suivi de vos livrables. Ce système doit être géré en mode collaboratif. C’est-à-dire qu’il faut le partager entre vos équipes, mais aussi avec le client. Ainsi, ce dernier sera au courant des dernières modifications !

Assurez-vous également qu’il possède toujours un document à jour. Cela évite toutes sortes de malentendus, de travailler sur une version non-actuelle. Mais aussi de ne pas perdre de temps à chercher la dernière version.

illustration sur le livrable de projet

3. NE PAS ÉCOUTER LE CLIENT

Que ce soit au commencement ou à la fin de votre projet, il est impératif d’écouter votre client.

Au départ, si vous ne faites pas valider les livrables au client, vous risquez de fournir des livrables ne correspondant pas à ses exigences. De la frustration naîtra chez vous. En plus de cela, vous allez perdre du temps et de l’argent à modifier et retravailler les livrables. Préférez donc prendre plus de temps à formaliser ses attentes. Surtout concernant les livrables au lancement du projet. Plutôt que de vous retrouver dans la situation énoncée précédemment.

Mais ne négligez pas pour autant l’après ! En effet, une fois votre projet livré au client, il est essentiel que vous restiez disponible. Mais également à l’écoute des retours utilisateurs. Prévoyez donc dans votre planning de la disponibilité. Afin que vos équipes puissent rapidement répondre aux questions. Cela leur permettra aussi de travailler sur les modifications à effectuer.

une nouvelle notion, assez simple, mais pas toujours très claire, proposée ici par nos équipes ; pour que vous soyez à l’aise avec la gestion de projet, ses termes et ses méthodes.

Il faut donc retenir que les livrables contribuent en très grande partie à la réussite ou à l’échec de votre projet. Il vous permet, par son rendu au client, de passer à l’étape suivante de votre projet. N’oubliez surtout pas d’assurer le suivi de ces livrables afin de les livrer dans les temps.

L’utilisation d’un logiciel de gestion de projet, simple et intuitif, comme l’outil Bubble Plan  😉, vous permet d’assurer le suivi de tout votre projet. Et, par conséquent, de ses livrables !

Lire aussi :

Faites décoller vos projets maintenant !

Bubble Plan est un outil collaboratif de planification et de gestion de projet en ligne, simple et visuel. Testez dès maintenant la version gratuite !

Une gestion de projet facile et visuelle avec Bubble Plan

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom