7 méthodologies de gestion de projet utiles en entreprise

17034
vues
Méthodologie de projet
4.6/5 - (30 votes)

Dans un précédent article, nous avions vu quelles étaient les compétences indispensables d’un bon chef de projet. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les méthodes de gestion projet qui vont lui permettre de bien organiser son équipe !

Il est difficile de faire en sorte qu’une équipe soit organisée, rapide et efficace sans mettre en place une forme de méthodologie de projet. Celle-ci servira à structurer et rationaliser l’organisation d’un projet. Elle peut être accompagnée d’un logiciel de gestion de projet, qui viendra la renforcer.

Agile, Gantt, Kanban, Waterfall … Que de méthodes diverses et variées. Mais comment savoir laquelle sélectionner pour son entreprises et ses process ? Je vous présente 7 méthodes pour vous aider à trouver celle qui vous conviendra le plus ! Bonne lecture … 😉

 

1. QU’EST-CE-QUE LES MÉTHODES TRADITIONNELLES OU WATERFALL ?

La méthode traditionnelle est, en toute logique, la plus utilisée en gestion de projet. Cette méthode est plus communément appelée méthode « en cascade » ou « Waterfall » pour les plus bilingues d’entre nous. Et pourquoi l’appelle-t-on ainsi ?

Tout simplement car les différentes tâches/étapes de vos projets s’enchaînent en ordre séquentiel ; ce qui rappelle fortement l’image d’une chute d’eau. Avec cette méthode, chaque étape de votre projet doit être finie avant de pouvoir passer à la suivante. Cela vous permet d’assurer que vos équipes suivent à la lettre le cahier des charges établis au préalable, et qu’elles travaillent sur la totalité du projet et ce jusqu’au terme de celui-ci.

Ses inconvénients ? Le principal reproche que l’on peut faire à la méthode en Cascade c’est son manque de souplesse. En effet, vu que le planning des tâches et étapes à réaliser est établi à l’avance, et que tout est prévu de manière précise, cela ne laisse que très peu de place aux imprévus et changements. De plus, tout au long du projet, il n’y a pas d’interaction avec le client. Celui-ci ne recevra son projet qu’une fois terminé. Ce qui peut s’avérer problématique car les attentes du client peuvent évoluer et donc ne plus correspondre au travail effectué.

La méthode en Cascade ou Waterfall s’avère donc être efficace pour des projets de grande envergure et comportant de nombreux intervenants. Elle va simplifier le suivi des tâches et des objectifs. L’utilisation d’un logiciel de gestion de projet peut vous aider dans la mise en place de cette méthode dans vos processus.

 

2. EN QUOI CONSISTENT LES MÉTHODES AGILES ?

La méthode Agile est une approche très souvent usitée en gestion de projet. Elle s’apparente d’ailleurs davantage à un principe, et regroupe en elle-même différentes méthodes. Ces dernières placent le client au cœur de leur préoccupation, et permettent aux équipes d’avoir une plus grande flexibilité dans la gestion du projet.

Ici, le projet est découpé en plusieurs cycles très courts, qui sont perpétuellement validés par le client. Cela permet aux équipes d’être plus réactives aux attentes des clients et de s’adapter à ces dernières. Assurez-vous ainsi que le projet soit validé à l’arrivée, et réduisez les coûts supplémentaires induits par des changements de dernière minute !

Avec l’approche Agile, on valorise les individus et la communication plutôt que les processus. La collaboration est au cœur de son processus. De nombreux outils collaboratifs peuvent d’ailleurs vous aider à travailler efficacement de façon collaborative.

Les méthodes agiles sont comme j’ai pu vous le dire précédemment associées à d’autres méthodes telles que la méthode Scrum, Kanban … À vous de trouver celle qui vous conviendra le plus ! Mais de manière générale, les méthodes agiles conviennent à toutes les équipes et tailles de projets.

Auparavant, plutôt orientées projets IT et création de produits, les équipes projets de toute direction métier s’y sont mises. Implantation de centrales solaires, projet de développement commercial, plan de communication, … les méthodes agiles sont maintenant le quotidien de la gestion de projets, en entreprise.

 

3. LA MÉTHODE ADAPTATIVE, QU’EST-CE-QUE C’EST ?

Comme son nom l’indique, la méthode adaptative permet de… s’adapter. Elle est plus souvent à privilégier quand les attentes d’un projet ne sont pas clairement définies, obligeant donc les équipes à s’ajuster en permanence aux changements et imprévus auxquels elles peuvent être confrontées.

De nombreuses variables constituent un projet telles que les risques, les coûts, la durée ou encore les compétences de l’équipe. Bref la liste est longue ! En utilisant une approche adaptative, vous vous évitez tout le stress lié à une incapacité de s’ajuster/s’adapter à ces variables.

Tout le propos de la méthode adaptative réside finalement dans un seul concept : l’ajustement. Contrairement aux méthodologies traditionnelles, où l’on va travailler sur un projet en suivant un planning à la lettre, ici on va faire en sorte de comprendre chaque situation pour s’y adapter.

Cette méthode s’avère être particulièrement efficace pour la gestion de projets informatiques, qui présentent de nombreuses variables et qui évoluent constamment. Mais de manière générale, l’approche adaptative correspond aux secteurs/environnements en constante évolution.

Méthode de gestion de projet par le chemin critique

 

4. EN QUOI CONSISTE LA MÉTHODE DU CHEMIN CRITIQUE / GANTT ?

La méthode du chemin critique ou de GANTT a comme spécificité de se focaliser sur la durée des tâches, et par conséquent sur la durée totale du projet. On va ainsi déterminer quelles sont les tâches à réaliser en priorité afin de terminer le travail en temps et en heure.

Ces tâches sont appelées des « tâches critiques ». Il faut impérativement les réaliser au bon moment, pour n’accumuler aucun retard ; et assurer la réussite dans les temps du projet. Aucune marge de manœuvre n’est donc possible avec ces tâches. En parallèle, il y a les « tâches non critiques » qui sont moins importantes et dépendantes de la réalisation des tâches critiques.

Pour mieux visualiser ce chemin critique, vous pouvez créer un diagramme de Gantt. Cela va vous permettre de mieux visualiser les interdépendances entre vos tâches, et de dégager de manière visuelle la chaîne critique. Vous pouvez retrouver notre guide pour créer votre diagramme de Gantt facilement !

La méthode du chemin critique est étroitement liée à la méthode PERT, qui elle vous aidera à trouver la meilleure organisation possible afin de conclure le projet dans les meilleurs délais. Vous pourrez comparer ce que vous aviez prévu qu’il se passe et ce qu’il se passe en temps réel. Ainsi, vous pourrez vous réajuster pour assurer la remise du projet dans les délais.

 

5. QU’EST-CE-QUE LA MÉTHODE DE GESTION DE PROJET PERT ?

Comme j’ai pu vous le dire juste au-dessus, la méthode PERT est souvent utilisée en accord avec la méthode du chemin critique. Elle permet de représenter graphiquement les étapes d’un projet.

Pour cela, vous devez établir un listing de toutes les tâches à effectuer, les ordonner, et établir leurs dépendances. Par exemple, vous pouvez définir que la tâche B ne peut commencer qu’une fois la tâche A terminée. Ou encore, que la tâche C peut démarrer en même temps que la tâche D.  Puis vous devez définir leur chronologie, avec une date de fin « au plus tard » et une « au plus tôt ». Ce qui permet d’estimer la durée minimale du projet.

Sa représentation graphique se fait sous la forme d’un réseau mettant en avant le début et la fin du projet, les dépendances entre les tâches et leur durée. Grâce à ce graphique, vous pourrez en dégager le chemin critique.

C’est un travail assez long et fastidieux, et le diagramme n’est pas évident à lire. Cependant, il existe des outils de gestion de projet qui proposent des solutions pouvant vous aider à réaliser plus facilement votre diagramme de PERT.  La méthode PERT s’avère être très pratique pour le manager, qui va pouvoir créer plus facilement des calendriers et budgets pour chaque aspect du projet. Une méthode pour les pro de l’organisation ! 😉

Méthode PERT pour la gestion de projet

 

6. LA MÉTHODE KANBAN, QU’EST-CE-QUE C’EST ?

La méthode Kanban fait partie des nombreuses méthodes agiles. Elle est un outil de management visuel très populaire actuellement. En effet, elle permet de faire circuler de manière efficace les informations entre collaborateur. Et surtout elle s’intègre facilement aux processus de toutes sortes d’entreprises.

Mais qu’est ce vous permet concrètement de faire la méthode Kanban ? Eh bien grâce à cette méthode, vous allez pouvoir répartir dans un tableau, en fonction de leur avancement, les différentes tâches à réaliser tout au long de votre projet. Ce dernier se divise souvent en 3 colonnes : « À faire », « En cours », et « Terminé ». De nombreux outils permettent de créer de manière visuel ce genre de tableau.

Cette méthode ne reposant pas sur un processus clairement défini, en comparaison à d’autres, s’utilise de manières totalement différentes en fonction des entreprises. Sa grande flexibilité et son aspect visuel, en fait une méthode très appréciée des équipes travaillant en mode agile. Cependant, le fait de ne pas avoir de cadre précis implique que vos équipes doivent impérativement être rigoureuses dans leur travail, fiables et très organisées.

Méthode lean management

 

7. EN QUOI CONSISTE LA MÉTHODE DU LEAN MANAGEMENT ?

Le maître mot de la méthode du Lean Management : la performance. Avec cette méthode, on recherche à accroître la productivité en fournissant un travail de qualité ; tout en réduisant les coûts et les délais.

L’idée ici est de gagner en performance en s’améliorant continuellement, tout en restreignant au maximum les gaspillages. Tout ça dans le but de satisfaire le client. Les 3 ennemis du Lean Management sont : le gaspillage, les irrégularités (déséquilibre au niveau de la gestion des ressources) et le surmenage.

Le chef de projet qui utilise cette méthode a pour mission principale de tenir à distances ces 3 maux dans le but de gagner en efficacité et de simplifier les processus. La méthode du Lean Management est aussi très efficace pour les équipes qui rencontrent des problèmes d’efficacité.

 

Voici une liste non-exhaustive des différentes méthodes de gestion de projet à utiliser en entreprise.
Comme vous l’aurez sûrement compris à travers cet article, avoir une méthodologie de projet adaptée permet donc de gagner en efficacité et en productivité. Votre équipe rendra une meilleure prestation grâce à un travail correctement organisé !

Pour appliquer concrètement une méthodologie et vous la représenter visuellement, je vous conseille vivement d’utiliser un logiciel de gestion de projet ! Pensez à Bubble Plan, notre solution collaborative simple et visuelle !

À propos de Bubble Plan

Bubble Plan est un outil collaboratif de planification et de gestion de projet en ligne, simple et visuel. Testez dès maintenant la version gratuite !

Une gestion de projet facile et visuelle avec Bubble Plan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom