Le plan de communication : une gestion de projet en 7 points

333
vues
Rate this post

La communication est un élément essentiel dans tout domaine, et ce bien évidemment également en gestion de projet. Pour piloter celle-ci de manière efficace, un plan de communication reste indispensable.

Il recense et organise l’ensemble des actions de communication, qu’elles soient internes ou externes, dans un document de type planning ; ou mieux plan d’actions.

Sachant que la communication réussie nécessite de fournir la bonne info au bon moment, à la bonne cible, sur le bon support ; il y a fort à parier qu’il vous faudra être très précis pour orchestrer cette communication. Un parfait exercice de gestion de projet au final !

Vous pourrez grâce à lui :
– vous assurer des résultats,
– de l’avancée des opérations
– ou encore organiser l’équipe et les ressources autour de cette stratégie de communication.

Nous avons identifié 7 incidences majeures pour la réussite de ce planning prévisionnel pour votre département Communication.

 

LES 7 POINTS MAITRISES POUR UN PLAN DE COMMUNICATION REUSSI

 

1 / COMPRENDRE LE CONTEXTE

 Comme pour tout projet, le plan de communication et son déploiement imposent de bien cerner le contexte général. Cela permet d’assurer une cohérence et d’atteindre les objectifs. En effet, il est illusoire de penser qu’une stratégie de communication repose juste sur l’addition d’opérations. Il faut bien entendu aller au delà de ça…timing, synergie entre les actions, gestion du budget, équipe…autant de paramètres indispensables si vous voulez que cette communication soit efficace et porte ses fruits.

Il est donc nécessaire de bien cadrer le projet et d’en définir le contexte.
Définissez et répartissez le budget au sien de votre plan d’actions
Identifiez les ressources nécessaires et encore plus, disponibles, qu’il s’agisse d’humain ou de matériel
Impliquez les différents acteurs du projet communication
Définissez le temps dévolu au projet en lui-même et à son pilotage

Il faut savoir connaître ses fondations pour un planning pérenne et fonctionnel.

2/ CONNAITRE VOS CIBLES ET VOS FORCES

Comme vu plus haut, il faut impérativement savoir à qui l’on s’adresse et avoir bien compris les facteurs de succès auprès de ces personnes.

Il peut s’agir d’un plan de communication interne, à destination des salariés, de l’équipe projet ou encore du comité de direction ; ou alors plutôt externe, avec pour cibles les utilisateurs, les clients, les parties prenantes.

Chacun nécessitera une approche unique, avec des attentes et des réponses spécifiques, adaptées. Le rôle de chacun par rapport au projet est important et les informations transmises aux uns et aux autres, segmentées selon les contraintes.

Il conviendra également de réfléchir au format et au support le plus adapté pour la cible en question. Un emailing pour des personnes sans ordinateur ? Un affichage centralisé pour la direction ?

Vous voyez bien que les détails sont la clé de la réussite pour ce projet, qu’il convient de gérer avec une parfaite maîtrise et beaucoup de recul.

Un plan de communication réussi en équipe

3/ FIXER DES OBJECTIFS

Dans quel but est prévue cette communication ? Que voulez-vous faire passer et pourquoi ? Qu’en attendez-vous ?

Pour qu’il soit pertinent, comme pour toute gestion de projet, il convient de définir des objectifs réalistes, vérifiables, suivables
Dans l’idéal, tout objectif, encore plus dans un plan de communication, se doit d’être SMART.

Cela passe aussi par des KPI (indicateur), car un bon objectif SMART doit être mesurable…

Alors posez-vous la question de ce que vous souhaitez pour chaque cible, éventuellement pour chaque opération de la campagne.

Est-il question d’engagement ? D’alerter sur quelque chose ? Trouver des soutiens ? D’obtenir un arbitrage ?

4/ DEFINIR DES MESSAGES ADAPTES A CHACUN

Pour que vos objectifs rejoignent les besoins des cibles, vous devez choisir les informations qui auront de l’impact sur l’audience ciblée. Quel message aura le plus de résonance ? Quel niveau d’informations faut-il fournir ?

Chaque cible a sa perception et votre plan de communication doit prendre en considération que le ton, le contenu, la sémantique ne fonctionneront pas de manière universelle. La granularité de l’information dépend pleinement de la cible et de l’objectif que vous vous êtes fixé pour celle-ci.

Certains auront des chiffres impactants et une synthèse ; d’autres auront besoin d’explications pédagogiques ; et d’autres encore, souhaiteront être rassurés, impliqués dans le projet…

Dans le cadre du plan de communication, différentes informations sont importantes en terme de gestion de projet. Suivi d’avancée, point budgétaire, retards, urgences, livrables en cours, …autant d’éléments qu’il faudra communiquer en fonction des cibles, pour une compréhension adaptée.

 

5/ MODELISER LE PLAN D’ACTIONS DU PROJET COMMUNICATION

Le planning projet associé à votre plan de communication doit regrouper l’ensemble des éléments et orchestrer savamment le déroulé de la stratégie définie. Tout doit y être comme dans un projet plus classique et il convient de répondre aux traditionnelles questions :
– Quoi, Qui, Quand, Combien, Où, Comment, Pourquoi

Inutile de détailler tous ces éléments ici, nous avons déjà largement débattu de ce sujet.
Mais vous devez juste avoir conscience que sur le plan projet, votre planification prévisionnelle doit intégrer ces réponses.

Une action a forcément un but, quelqu’un qui la réalise ou la supervise, une date de réalisation, des moyens pour la réussir, …

L’ensemble de ces actions éditées et intégrées dans votre calendrier projet, représente le plan de communication ; qu’il vous faudra alors suivre, modifier et piloter de manière régulière. Il sera également la base de la communication dans l’équipe ou à destination des directions.

6/ SUIVRE LE PROJET COMMUNICATION

Le plan nécessite toujours un chef de projet, des personnes impliquées, des niveaux de responsabilités pour orchestrer ce dernier. Pourquoi ? Tout simplement, parce que le plan de communication est « vivant », il ne se déroulera sans doute pas exactement comme il a été modélisé.

Il faudra donc pouvoir agir en conséquence, moduler des choses, réattribuer des actions, connaître les retards ; ou encore pouvoir repousser une opération.
Le pilotage passe par une bonne connaissance de l’évolution en temps réel du plan ; mais également par la capacité à identifier les retards, réalisations, urgences. Il faudra aussi parfaitement communiquer à l’intérieur de l’équipe projet.

Tous dans un but commun : la réalisation optimale du plan de communication et la tenue des objectifs fixés.

7/ CONTROLER ET EVALUER

A la fin de chaque projet, il est essentiel de dresser un bilan ; le plan de communication n’y échappe pas…bien au contraire. Il sera même double.

D’un côté, le bilan du projet en lui-même et de l’autre, les résultats du plan prévisionnel. Car qui dit prévisionnel, implique forcément réel. Il faudra donc voir les écarts, estimer ce qui a fonctionné, les raisons de certains échecs et décider ce qui pourra plus tard être reconduit ou non, dans un futur plan de communication.

Efficacité, délais, maitrise des coûts, réaction des cibles, indicateurs (KPI) ! Tout doit être analyser, passer au crible. Mieux vous comprendrez tout cela, plus vous gagnerez en expertise et en efficience pour la suite.

 

Le plan de communication est un exercice projet d’un genre particulier, car la notion de planification est au cœur du déroulé. Il faudra donc mettre en place les bons process, les bons outils et au rayon des solutions de gestion de projet, beaucoup de logiciels ne seront pas adaptés.

En général, le fonctionnement en projet classique est rarement pertinent, mais pour autant un seul outil de planification ne sera pas suffisant. Il faudra donc la bonne combinaison pour profiter à la fois de la représentation graphique obligatoire du planning, la flexibilité pour un plan projet qui va sans nul doute beaucoup bouger et une bonne couche de fonctions projet pour toute la dimension « déploiement et pilotage ».

A cet exercice, peu nombreux passent le cap et hormis les logiciels dédiés à la communication, en général experts et très onéreux. Vous pouvez par contre tester notre outil de gestion projet adapté aux métiers de la communication, dont les atouts répondent pleinement aux exigences couvertes par ces 7 points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom