Comment utiliser une roadmap ? 1/2

5/5 - (4 votes)

Lroadmap projet est un outil plus qu’utile à la création et au bon déroulement d’un projet. À ne pas confondre avec la RoadMap Paris qui est un musée d’Art ! Il existe des modèles (roadmap template) sur lesquels les professionnels peuvent se baser tout d’abord.

Néanmoins, il s’agit d’une représentation qui varie beaucoup d’une entreprise à une autre. Vous pouvez trouver un modèle de roadmap gratuit sur le site d’Office Timeline. Ce dernier propose des templates de roadmap entreprise conçus pour PowerPoint et Excel.

Passons maintenant au vif du sujet, c’est-à-dire la définition du sujet et de sa méthode de mise en place…

Qu’est-ce qu’une roadmap ?

Roadmap définition : il s’agit d’un calendrier de lancement réalisé sous la forme d’une représentation graphique abrégée. Celle-ci est utile pour partager une ambition, une motivation qui va définir la stratégie. Elle permet la coordination et l’alignement des efforts de tous et des ressources afin d’atteindre des objectifs.

Roadmap traduction : feuille de route

Roadmap synonyme : ligne de conduite (guideline), plan, instructions, direction, procédure standard, carte, protocole, blueprint, etc.

En d’autres termes, la feuille de route est une sorte de chemin de fer permettant le cadrage et la planification des politiques du projet. La roadmap concerne, en plus du projet, un produit, la R&D et l’organisation stratégique d’un établissement. Elle accompagne et oriente les tâches nécessaires au bon déroulement du sujet concerné par le document.

exemple de roadmap projet pouvant être fait sur bubble plan
Exemple de roadmap projet d’un logiciel marketing réalisée sur Bubble Plan

Pourquoi utiliser une roadmap ?

Pourquoi créer une feuille de route ? À quoi sert-elle ? Ne serait-ce pas plutôt une perte de temps ? Oh que non ! D’ailleurs, c’est surtout l’inverse ; vous avez tout à y gagner ! En outre, la nécessité d’établir une roadmap repose sur plusieurs points stratégiques. Je vous fait la liste de ses avantages ci-dessous:

  • la définition d’une problématique et d’objectifs clairs
  • l’établissement d’un guide (étape par étape) pour expliciter la direction à suivre
  • l’anticipation d’éventuels problèmes ou imprévus pour une gestion plus Agile
  • la révision de l’orientation en fonction des situations « inattendues »
  • la présence d’une vision globale afin d’avancer plus aisément (grâce aux objectifs, aux missions détaillées, pour atteindre le but)
  • la réduction des risques de dérives et d’écartement (par rapport aux objectifs de base)
  • le pilotage et la conduite de projet facilités

En résumé, la feuille de route permet une prise de recul et le suivi des évolutions du produit ou du projet. Qu’elles soient à venir, sur le long terme, ou imminentes. Ce document est utile afin de maintenir le cap tout au long d’un projet et s’assurer l’atteinte des objectifs définis. Ainsi que les évolutions qu’il faudra effectuer à l’avenir.

Comment créer une feuille de route ?

Comment faire une road map ? Tout d’abord, il faut définir les étapes et actions à entreprendre. Ainsi que les objectifs et comment on les répartit au fil du temps. Toutefois, évitons de faire l’amalgame entre la feuille de route et la gestion du projet. Car, même si on pourrait les confondre, ce sont deux choses bien différentes.

La gestion du projet se focalise sur le court terme. Tandis que la feuille de route donne un plan d’ensemble, une vue générale, qui permet de prendre du recul à long et moyen terme.

Les étapes à suivre pour créer une roadmap projet

  1. Identifier les OKR’s, les problématiques, les cibles et leurs besoins/attentes.
  2. Faire le point sur les intervenants, leurs compétences et les ressources disponibles.
  3. Définir les différentes étapes, leur ordre de succession les responsables de chaque tâche.
  4. Utiliser un outil dédié pour visualiser le plan d’ensemble de la feuille de route.

Après l’identification des premiers éléments (objectifs, etc.), il faut élaborer la vision d’ensemble et la stratégie à suivre. Pour cela, on identifie les points à ajouter au sein de la feuille de route. C’est-à-dire les thématiques principales ou les principaux cadres de la roadmap. Ainsi, cela permet de terminer en établissant et en modélisant l’échéancier.

Voici donc un exemple de représentation visuelle et graphique qui communique sur les orientations du projet (destinée aux équipes ; en particulier aux décisionnaires) :

Exemple de roadmap avec les étapes, les options, les objectifs à atteindre (dans la légende) et leur pourcentage d'avancement. Chaque année à ces tâches et ses objectifs ainsi que chaque étape à atteindre
Exemple de feuille de route sous forme d’infographie

N’oubliez pas que les tâches et leurs répartitions sont intégrées à la feuille de route et doivent être revues fréquemment.

Les outils de roadmap projet utiles au management

Un template intuitif ou un outil dédié se montrera plus qu’utile en matière de gain de temps. Notamment, s’il faut réadapter ou modifier certains points ou cheminements.

Ainsi, on trouve dans ce cadre une bonne panoplie de logiciels équipés de fonctions pour créer des roadmaps. Que ce soient des outils de planification ou de gestion de projet !

Concernant les outils « roadmap », on retrouve des logiciels comme Waymark, Aha! ou Lucidchart, ou encore LucidsPark. Du côté des Français, on a également Advanseez (intéressant stratégiquement parlant). Des solutions qui feront du bon travail et qui répondront à des besoins plus spécifiques en la matière.

D’autres outils de création de roadmap se basent sur des méthodologies connues comme Agile, SCRUM et Kanban. Parmi ses solutions, on trouve Harvestr, mais aussi Draft.io, Notion (que certains de nos lecteurs connaissent 😉), ClickUp, Airtable ou encore Favro. Bien sûr, nous n’en ferons pas une liste exhaustive.

En effet, de nouveaux outils, équipés de multifonctionnalités et utiles au management, viennent chaque année s’ajouter aux propositions disponibles sur le marché. N’hésitez pas à nous dire en commentaires les solutions que vous utilisez !

Pour aller plus loin… LE STORY MAPPING !

La roadmap est une forme de story mapping. Dans un premier temps, l’équipe doit s’accorder sur les activités nécessaires afin d’accomplir un objectif précis. En voici un exemple : l’inscription à Bubble Plan pour accéder à la newsletter.

De plus, le story mapping et l’impact mapping sont deux ateliers connus et très utilisés au sein des entreprises. Ils facilitent la phase d’idéation (trouver des idées) et celle de priorisation afin d’atteindre les objectifs (les OKR’s). La story/impact mapping peuvent faire l’objet d’une mise en place parallèle ou combinés aux matrices qui aident à la priorisation des tâches et des idées. Parmi les plus réputées, on trouve Eisenhower, RICE, MoSCoW et WSJF… Sans oublier la méthode Konmari, créée par Marie Kondo.

Quelle est la différence entre une roadmap projet et une roadmap produit ?

La différence entre une roadmap projet et une roadmap produit réside dans leur focalisation et leur portée. Alors que les deux types de roadmap sont des outils de planification essentiels, pouvant s’apparenter au diagramme de Gantt, ils se concentrent sur des aspects différents du travail.

Les points différenciants de la feuille de route projet

Une roadmap projet est souvent utilisée pour gérer les projets à grande échelle au sein des entreprises. Elle met en évidence chaque étape clé, les tâches à accomplir, les moyens nécessaires et les priorités associées à la réalisation d’un projet spécifique.

Elle est généralement utilisée par l’équipe de gestion de projet et les parties prenantes. C’est un modèle sur lequel l’on s’appuie pour coordonner les activités, suivre les progrès et s’assurer que le projet est livré dans les délais fixés.

Les points différenciants de la feuille de route produit

D’autre part, une roadmap produit est plus étroitement liée à un produit ou à une gamme de produits spécifiques. Elle est principalement utilisée par l’équipe de développement et de gestion de produits pour aligner leurs efforts sur les buts stratégiques de l’entreprise.

La roadmap produit met en évidence les fonctionnalités clés qui seront développées, les phases du processus d’amélioration, les priorités et les dates de livraison prévues.

Elle permet de communiquer efficacement les plans de développement aux parties prenantes internes et externes. Notamment l’équipe de marketing et de communication, afin d’assurer une coordination harmonieuse.

Comparaison des deux types de feuille de route

Tandis que la roadmap projet se concentre sur la gestion globale des projets et des moyens au sein de l’entreprise, la roadmap produit se concentre davantage sur la création de valeur à travers les fonctionnalités et les améliorations des articles à vendre.

Les deux types de roadmap sont complémentaires et peuvent être utilisés ensemble pour assurer une vision globale de la société et de ses activités, très utile en marketing.

Par exemple, une entreprise peut utiliser une roadmap projet pour planifier chaque grande étape et les moyens nécessaires à la réalisation d’un projet, tandis qu’une roadmap produit peut être utilisée pour définir les fonctionnalités spécifiques à développer dans le cadre de ce projet.

Autres précisions et résumé du comparatif

Il convient également de mentionner qu’un modèle de roadmap, tels que le diagramme de Gantt, peut être utilisé à la fois dans les roadmaps projet et les roadmaps produit.

Ces modèles visuels offrent une vue chronologique des différentes phases et des dépendances entre les actions à réaliser, facilitant ainsi la gestion des tâches et l’organisation d’équipe.

En bref, la différence entre une roadmap projet et une roadmap produit réside dans leur objectif, leur portée et les parties impliquées.

Tandis que la roadmap projet se concentre sur la gestion globale des projets, menée par une équipe, la roadmap produit met l’accent sur les fonctions et les améliorations des articles à vendre.

Les deux types de modèle de roadmap sont des outils précieux pour vous organiser, permettant une meilleure planification, coordination et communication des activités au sein de la structure.

En conclusion

U

ne représentation graphique simple et aisée à comprendre permet l’identification des étapes importantes du projet. Mais également les responsables des tâches et des jalons, les livrables et les risques éventuels.

La roadmap projet est un document plus que primordial ! En effet, ce dernier permet le partage et la transmission d’informations clés du projet. Et ce, à toutes les parties prenantes qui interviennent durant le projet.

En résumé, la fonction est celle d’une carte, d’une feuille de route, permettant de garder le projet sur la voie du succès en palliant les éventuelles dérivations. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils spécialisés et équipés de fonctions permettant la création de roadmaps ; ou encore des solutions de gestion de projet comme Bubble Plan.

Lire aussi :

Faites décoller vos projets maintenant !

Bubble Plan est un outil collaboratif de planification et de gestion de projet en ligne, simple et visuel. Testez dès maintenant la version gratuite !

Une gestion de projet facile et visuelle avec Bubble Plan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom