Apprenez à prioriser toutes vos tâches grâce à la méthode MoSCoW !

109
vues
apprenez à prioriser vos tâches avec MoSCoW

I

l existe de nombreuses méthodes de gestion de projet : agile, scrum, waterfall, WBS… Et à ces méthodes viennent s’en ajouter d’autres pour les compléter. C’est notamment le cas de MoSCoW (la méthode 😉 et non la capitale russe), très appréciée par les équipes agiles, dans le développement de logiciel. Une méthode qui a la particularité de se focaliser sur la priorisation des tâches.

Nous le savons, la gestion de tâches reste un réel casse-tête. Il faut alors trouver sa manière de fonctionner, de s’organiser… C’est-à-dire tester :
> différentes méthodes,
> des outils de gestion de tâches

Si vous avez du mal avec la gestion de vos tâches… La méthode MoSCoW est peut-être la solution à certains de vos problèmes d’organisation !

moscow acronyme signification

PRIORISER SES TÂCHES AVEC MOSCOW

Inventée par Dai Cregg, la méthode MoSCoW est un acronyme anglais, dans lequel les « o » sont seulement présents afin de créer un moyen mnémotechnique. Quant aux autres lettres « MSCW», elles ont leur importance et signification :

M : « Must have », les tâches prioritaires qui doivent être traitées en premières. Elles sont vitales à la réussite du projet et à sa réalisation dans les délais impartis. C’est pourquoi il est primordial de commencer par traiter ces tâches avant toutes les autres. La non-réalisation d’une d’entre-elles entrainerait l’échec du projet

S : « Should have », les tâches essentielles à traiter uniquement après avoir terminé celles prioritaires. Elles ont bien-sûr leur importance et apportent une réelle valeur ajoutée au projet. Réalisez-les dès que possible. 

C : « Could have », les tâches de confort, qui peuvent être traitées si leur réalisation n’a pas d’incidence sur celles urgentes/prioritaires. Elles peuvent être considérer comme des tâches « en option », comme la cerise sur le gâteau de votre projet. De plus, leur non-réalisation n’aura que de faibles conséquences, voire aucune.

W : « Won’t have », les tâches non-réalisables ou abandonnées pour le moment, pour différentes raisons qui sont : le manque de budget, de temps… Elles peuvent cependant être réalisées lors d’un nouveau projet

Cette méthode vous permet ainsi de poser les choses et de classer selon leur degré d’importance chaque tâche du projet. Vous commencerez par réaliser les tâches du groupe « Must », puis celles « Should ». Et enfin les tâches « Could », si et seulement si les « M » et « S » sont terminées. Le « won’t » sert uniquement à définir et ce dès le départ, ce qui ne sera pas réalisé.

limites methode moscow
les limites méthode moscow

UNE MÉTHODE QUI À SES LIMITES

MoSCoW est en effet une méthode facile et efficace pour la gestion de tâches. Cependant, il faut noter qu’elle a ses limites, qui peuvent compliquer l’identification des tâches.

Effectivement, cette matrice ne donne pas de « cadres stricts » qui permettent de dire que telle ou telle tâche est considérées comme « must », « should », « could » ou « won’t ».

C’est là où la catégorisation de vos tâches peut rapidement se complexifier. Nous pouvons avoir tendance par exemple à :
> identifier trop de tâches comme « prioritaires » (« must »), voire tout identifier comme tel,
> avoir du mal à définir si cette tâche est considérée comme essentielle (« should ») ou bien en option (« could »)…

Tout est subjectif avec cette méthode et c’est pour cela que la répartition se corse. Un conseil que nous pouvons vous donner est, de vous limiter à une proportion maximale de tâches par groupe. Ainsi, vous éviterez de tomber dans les quelques pièges de cette méthode.

Enfin, en ce qui est de sa représentation graphique, libre à vous de la représenter comme vous le souhaitez. L’essentiel étant que chaque groupe (M, S, C, W) soit rapidement et facilement identifiable.

La priorisation des tâches et actions de vos projets est essentielle pour rester organisé et répartir intelligemment vos ressources. Mais surtout afin de maximiser la réussite de vos projets. Avec la méthode MoSCoW, vous serez capable de trier l’importance de vos tâches et avancer sur votre projet.

Cette méthode offre également une large visibilité sur les tâches en cours et la progression des projets.

Enfin, si vous souhaitez modéliser graphiquement vos tâches une fois le tri par priorité effectué, pourquoi ne pas jetez un coup d’œil à Bubble Plan… Un outil de planification et gestion de projet intuitif, dans lequel vous représentez vos tâches dans des bulles. Venez y gérer vos tâches de manière plus avancée et devenez maître de vos projets !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom